ban2

Veille RH : semaine du 23 au 29 mars

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique notre veille RH : les articles les plus marquants dans le domaine des RH et du recrutement.

veille rh

La veille côté fonction RH

Seuls 28% des Français jugent la formation professionnelle pertinente pour les entreprises

Misez sur la qualité de vie au travail pour réduire l’absentéisme

Inégalités salariales hommes-femmes en grand groupe

Comment l’environnement de travail peut-il permettre aux salariés d’exprimer tout leur potentiel

La veille côté recrutement

L’impact du prélèvement à la source lors du recrutement

Les recruteurs s’inquiètent face à une pénurie de « personnels qualifiés »

L’inbound recruiting : farce ou attrape ?

A la semaine prochaine !

Veille RH : semaine du 16 au 22 mars

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique notre veille RH : les articles les plus marquants dans le domaine des RH et du recrutement.

veille rh

La veille côté fonction RH

Et si la notion d’engagement était dépassée ?

La culture générale, votre atout clé quel que soit votre métier

Le bien-être, nouveau critère pour choisir son entreprise en 2084 ?

Marque employeur : les 3 tendances à suivre en 2019

La veille côté recrutement

Les réseaux sociaux : efficaces pour recruter ?

Les 3 grandes illusions du recrutement

Demandeurs d’emploi : quels sont leurs usages du numérique ?

A la semaine prochaine !

Épargne salariale : quelles options peuvent être proposées aux salariés au sein des entreprises ?

Aujourd’hui moins utilisée par les PME que par les grandes entreprises, l’épargne salariale est un dispositif qui associe les salariés aux bons résultats de leur société. C’est d’ailleurs pour augmenter le recours par les PME à cet outil de motivation que le gouvernement a pris la décision de supprimer ou de diminuer certaines charges patronales. Cela permettrait de doubler le nombre de bénéficiaires, estimé à 1,4 million de salariés à l’heure actuelle.

L’épargne salariale, comment se concrétise-t-elle en entreprise ?

Comme son nom l’indique, elle représente un système d’épargne mis en place dans une entreprise. Ce dispositif réunit plusieurs éléments :

  • La participation aux bénéfices de la société : obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés. Elle représente la redistribution d’une partie des bénéfices aux salariés, qui choisissent de toucher cette somme immédiatement ou bien de la placer sur le compte épargne de l’entreprise. L’argent est bloqué pendant 5 ans sur ce compte.
  • L’intéressement : cette fois-ci non obligatoire. Il est utilisé pour motiver les salariés et fonctionne sur le même principe : redistribution partielle des bénéfices mais dans ce cas précis en fonction d’objectifs à atteindre. Autre similitude avec la participation : le salarié peut toucher l’argent immédiatement ou le placer sur le compte épargne mis en place par l’entreprise.
  • L’achat ou l’attribution d’actions pour les salariés : les entreprises peuvent octroyer des actions aux salariés. Ces derniers pourront ensuite placer ces actions sur le Plan d’ Épargne d’Entreprise.

Les différents plans d’épargne

Toutes ces possibilités peuvent rentrer dans le cas d’un plan d’épargne. Il en existe plusieurs, chacun ayant ses propres caractéristiques et utilisations :

  • Le Plan d’Épargne d’Entreprise (PEE) : dispositif permettant à une entreprise de mettre en place un système d’épargne salariale à ses salariés. Les salariés placent de l’argent sur ce compte et l’entreprise peut éventuellement augmenter cette somme.
  • Le Plan d’Épargne Interentreprise (PEI) : il ressemble fortement au PEE, la différence réside dans le fait qu’il s’applique au niveau interentreprises (plusieurs entreprises se rassemblent pour mettre en place un système d’épargne salariale pour leurs employés).
  • Le Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) : plan d’épargne retraite géré par l’entreprise. Les sommes placées sur ce compte ne seront accessibles qu’à partir du moment où le salarié prendra sa retraite et seront inaccessibles avant.

En conclusion, le salarié peut lui-même verser de l’argent sur ce compte, ou bien y placer l’argent reçu dans le cadre de la participation, de l’intéressement ou de l’attribution d’actions.

Objectif du gouvernement : atteindre les 3 millions de bénéficiaires

Par sa Loi Pacte, le gouvernement a décidé de diminuer voire de supprimer certaines charges patronales pour plusieurs raisons :

  • L’État souhaite encourager les salariés à épargner dans le but de financer leur retraite. En effet, le PERCO permettrait aux salariés d’avoir un revenu régulier supplémentaire à partir de l’âge de la retraite.
  • Pour soutenir l’épargne salariale au sein des TPE et PME face au mécontentement des gilets jaunes, il s’agirait de mettre en place un meilleur partage de la valeur ajoutée créée par l’entreprise en rétribuant les salariés de la bonne performance de l’entreprise.

L’accès à ces différents systèmes d’épargne salariale dépend donc de la taille de l’entreprise, même si de plus en plus de salariés sont concernés. Cette Loi devrait donc satisfaire à la fois les entreprises et les salariés.

Veille RH : semaine du 9 au 15 mars

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique notre veille RH : les articles les plus marquants dans le domaine des RH et du recrutement.

veille rh

La veille côté fonction RH

Compliments au travail : l’idée plaît, mais la pratique beaucoup moins

Prélèvement à la source : un bon départ !

Parité : le leadership féminin, une solution aux nouveaux enjeux RH ?

France : les grandes entreprises tenues de publier leur note sur l’égalité

La veille côté recrutement

Quels sont les outils dédiés au recrutement collaboratif ?

3 conseils pour recruter et garder les jeunes talents dans votre entreprise

Pourquoi les TPE peinent-elles à recruter ?

A la semaine prochaine !

Veille RH : semaine du 2 au 8 mars

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique notre veille RH : les articles les plus marquants dans le domaine des RH et du recrutement.

veille rh

La veille côté fonction RH

Startup : des contraintes RH pas comme les autres

Le Content Marketing RH, il est urgent de l’appliquer !

Comment le télétravail réinvente les pratiques managériales

Comment les salariés intègrent les évolutions numériques grâce au Management 2.0

La veille côté recrutement

Soigner sa marque employeur ou comment booster son potentiel RH ?

Coûts, image, impact : soigner l’expérience candidat n’est pas anecdotique

Les véritables enjeux de la digitalisation de la fonction RH

A la semaine prochaine !

La dématérialisation des notes de frais : avantages et inconvénients

Cruciale pour l’entreprise, la gestion des notes de frais va désormais passer par la dématérialisation, désormais autorisée. Elles n’auront plus besoin de conserver, au format papier, les justificatifs liés à aux notes de frais.

Certaines entreprises abordent pourtant ce changement avec appréhension. Quels sont les enjeux de la dématérialisation des notes de frais ? Quels sont ses points forts et ses points faibles ?

En quoi consiste la dématérialisation des notes de frais ?

Fonctionner avec des tableaux Excel, c’est désormais terminé ! La dématérialisation est arrivée et rend le traitement des notes de frais plus simple et efficace.

Comment se concrétise-t-elle : Par la mise en place d’un circuit de validation entre le salarié qui rentre sa note de frais, le manager qui la valide en ligne et le service administratif qui rembourse le salarié. Voici un exemple concret du gain de temps lié à la dématérialisation : en déplacement, grâce à une application de gestion de notes de frais, le collaborateur prend en photo son justificatif et l’insère dans une ligne de dépense spécialement créée pour l’occasion.

Des points forts non négligeables :  

– Les notes de frais seront plus facilement accessibles et plus rapidement consultables.

– Si l’on reprend l’exemple précédent, le gain de temps sera considérable et le remboursement plus rapide car le manager valide cette note de frais en ligne et la transmet au service administratif. S’il n’avait pas eu accès à cette application mobile, le salarié aurait dû attendre son retour de déplacement pour transmettre son reçu au service dédié à la gestion des notes de frais et le remboursement aurait été plus tardif. Ainsi, selon Rydoo, solution de gestion des voyages d’affaires et des notes de frais, la dématérialisation permet de diviser par quatre le temps consacré au traitement des notes de frais et réduire de 87% ces coûts de traitement. Elle permet également un gain de temps pour le salarié qui passe en moyenne 27 minutes pour remplir une note de frais.  

– Autre avantage indéniable : la réduction des fraudes et des erreurs qui avoisineraient les 700 euros par an et par salarié. En 2018, près de 30% des salariés ont essayé d’avoir plus de notes de frais. Et quand on sait que 83% des notes de frais ont été remboursées cette même année, éviter ces fraudes et erreurs est primordial.

– 83 % des salariés interrogés sont favorables à la dématérialisation des notes de frais. Pourquoi donc s’en priver ?

3 points faibles à atténuer :

– Il faut posséder un système de numérisation certifié répondant aux exigences de l’administration fiscale.

– La dématérialisation des notes de frais entraîne évidemment une conduite du changement : 63% des salariés reconnaissent que la gestion papier de leurs notes de frais est une tâche fastidieuse et une perte de temps. Mais tous les salariés ne sont pas nécessairement habitués au numérique et seront plus réticents au changement.

– Le choix du partenaire est important puisqu’il doit avoir les moyens de sécuriser et d’archiver les données pendant 10 ans.

Attention tout de même à bien conserver les copies originales des notes de frais puisqu’elles peuvent être demandées par l’administration fiscale.

Notre offre à destination des RH

Que vous soyez consultant, DRH ou même PME, nous vous conseillons et vous accompagnons pour adopter les nouvelles tendances RH

Ce que Révolution RH peut vous apporter

Création de contenus

Forts de nombreuses années d’expertise dans ce domaine nous vous proposons la création de contenus sur les thématiques RH

En savoir plus

Marque employeur

Nous vous accompagnons dans la mise en place d’une stratégie de marque employeur pour votre entreprise.

En savoir plus

Community management RH

Nous animons des réseaux sociaux en votre nom propre ou pour votre entreprise.

En savoir plus

  • Rédaction de contenus 90% 90%
  • Marque employeur 70% 70%
  • Community management RH 80% 80%

Notre process

Entrons en contact

Nous prenons un premier contact avec vous pour connaître votre entreprise et définir au mieux votre besoin.

k

Nous déployons votre stratégie

Rédaction de contenus RH, développement de votre marque employeur, animation de vos réseaux sociaux professionnels, nous mettons en place la stratégie de croissance définie ensemble.

Analyse et enseignements

Nous analysons le ROI de vos campagnes et adaptons au besoin nos actions.

Envie d'en savoir plus ?

Pour discuter de votre entreprise et de vos besoins, n’hésitez pas à nous écrire !

Login

Lost your password?
Chargement...