Réseaux sociaux B2B : les 10 raisons de ne pas passer à côté !

Réseaux sociaux B2B : les 10 raisons de ne pas passer à côté !

Si pour les entreprises B2C l’usage des réseaux sociaux est devenu incontournable, ce n’est pas forcément le cas pour les réseaux sociaux B2B. Sont-elles frileuses ? Réticentes ? Se pensent-elles non concernées ? Toujours est-il que beaucoup d’entre elles n’ont pas encore franchi le pas. Pour convaincre les réticentes, en voici dix ! DRH d’une entreprise en B2B, et toutes les autres directions opérationnelles, osez vous lancer ! Raison n°1 – Survivre ou être disrupté Constat violent mais lucide : on peut aisément imaginer que les absents des réseaux sociaux de 2017 sont ceux qui seront le plus vite Out, ou disruptés. Raison n°2 – Faciliter la veille commerciale et concurrentielle  Les réseaux sociaux permettent d’apprendre beaucoup sur son secteur d’activité et sur ses pairs ; ils permettent le partage d’informations à jour, de se tenir au courant des tendances, des innovations et  … aussi des nominations. Raison n°3 – Miser sur le collaboratif Vos meilleurs conseillers sont vos utilisateurs !  Les réseaux sociaux permettent de solliciter les clients et de les amener à vous aider à innover par leurs retours d’expériences et feedback divers. Raison n°4- Assurer un SAV et une relation client optimale Ces deux pans de la relation commerciale sont désormais indissociables des réseaux sociaux. C’est tout simple ! Vos clients veulent échanger avec vous par tous les canaux possibles et de plus en plus par les réseaux sociaux : direct, simple, efficace et à tout moment sans formalisme ! Raison n°5 – Former/éduquer/partager Les réseaux sociaux permettent non seulement de créer le lien avec des clients directs mais aussi de toucher tous ceux qui ne le sont pas encore. Partager des savoirs, des savoir-faires, des histoires,...
Marque Employeur : organiser la présence de vos collaborateurs sur les réseaux sociaux ?

Marque Employeur : organiser la présence de vos collaborateurs sur les réseaux sociaux ?

Pas facile pour une entreprise de maîtriser l’image que renvoient ses employés d’elle. Chacun possède ses comptes sur les réseaux sociaux, publics ou privés et n’hésite plus à s’exprimer sur son expérience au travail, en bien ou en mal. Les sociétés auraient donc un vrai avantage à structurer cette présence, ou du moins une partie. Les profils de leurs collaborateurs deviennent alors part intégrante de la marque employeur pour les représenter sur internet. Sur quels réseaux sociaux pouvez-vous structurer la présence de vos collaborateurs ? Bien évidemment, il ne s’agit pas de s’immiscer dans la vie privée de vos employées ou de les forcer à communiquer de la manière que vous souhaitez sur leur propre profil. Communiquer sur les réseaux sociaux devrait toujours se faire sur la base du volontariat. Et toutes les plateformes ne sont pas bonnes à investir pour l’entreprise. Ainsi, Linkedin et Viadeo sont plutôt à privilégier. En tant que plateformes professionnelles, c’est ici que vos employés ont le plus de légitimité à s’exprimer pour votre entreprise, directement sur votre page ou via des groupes. Facebook a une connotation plus personnelle. Quant à Twitter, il peut servir autant professionnellement que personnellement. Si votre entreprise est présente sur ses deux réseaux, communiquez-le auprès de vos collaborateurs, mais n’en faites pas trop ! Comment faciliter la communication sur les réseaux sociaux ? Nous l’avons dit plutôt, communiquer pour son entreprise doit absolument être une démarche volontaire de la part de vos salariés. Maîtriser l’image de votre entreprise Ce que vous pouvez faire, c’est faciliter leurs publications en leur donnant des outils appropriés pour maîtriser au maximum l’image qu’ils vont donner de...
Veille RH : semaine du 16 au 20 janvier

Veille RH : semaine du 16 au 20 janvier

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique notre veille RH : les articles les plus marquants dans le domaine des RH et du recrutement.  La veille côté fonction RH L’influence du Big Data dans la RH Dématérialisation : quels enjeux pour la fonction RH ? Télétravail, coworking, cohoming : le nouveau travail nomade Le mythe de l’employé influenceur Et si on devenait tous slasheurs ?   La veille RH côté recrutement Pourquoi le recrutement d’un cadre prend-il aussi longtemps en France? Voici les 17 innovations et tendances RH dont les recruteurs vont raffoler en 2017 TPE / PME / Startups : 10 façons de recruter efficacement sans responsable RH dans son entreprise Des offres d’emploi mises aux enchères Les recrutements, plus dynamiques que prévu en 2016 A la semaine prochaine...
Noël en entreprise et Marque Employeur

Noël en entreprise et Marque Employeur

Fêter Noël est un incontournable dans bon nombre d’entreprises en France. Arbre de Noël pour les enfants, repas ou soirée entre collègues, échanges de cadeaux, les formats sont nombreux. Mais ces événements sont-ils toujours vus d’un bon œil par vos collaborateurs ? Et surtout, est-ce une chose que vous pouvez valoriser à l’externe dans votre marque employeur ? Quel type d’événements proposer ? Avant de communiquer sur Noël dans votre entreprise, encore faut-il que celui-ci soit une réussite. Plaire à tous vos collaborateurs ne sera pas forcément facile. Et pour cause, il y a ceux qui seront ravis que leurs enfants aient un cadeau supplémentaire, ceux qui préféreront une soirée festive et ceux (souvent plus âgés) pour qui le repas d’entreprise reste un classique. L’erreur à ne pas commettre sera de privilégier l’une ou l’autre de ces populations. Dans ce cas, certains auront l’impression d’être lésés, de recevoir moins d’avantages. Aussi, selon la taille de votre entreprise, vous pouvez organiser plusieurs choses. Par exemple un arbre de Noël le week-end et une journée team-building autour des fêtes de fin d’année. L’essentiel, c’est que chacun y trouve son compte et que vos objectifs en tant qu’entreprise soit rempli : Renforcer l’esprit d’équipe Permettre aux collaborateurs de se rencontrer dans un cadre plus informel Favoriser le bien-être en entreprise Communiquer dans le cadre de la marque employeur ? Oui mais avec parcimonie Une fois tous les détails techniques réglés, vient le moment de la communication. En interne évidemment, pour prévenir vos collaborateurs et les engager dans l’événement. Mais également, pourquoi pas, en externe. Car s’il est réussi, votre Noël peut donner envie aux candidats de rejoindre votre...
Veille RH : semaine du 28 novembre au 2 décembre

Veille RH : semaine du 28 novembre au 2 décembre

Chaque semaine, retrouvez dans cette rubrique notre veille RH : les articles les plus marquants dans le domaine des RH et du recrutement.  La veille côté fonction RH Entreprise en forte croissance, comment gérer ses RH ?  Quelle place pour les RH dans la RSE ? Comment mesurer le ROI du e-learning Mesurer la e-réputation de votre entreprise   La veille RH côté recrutement Construire une stratégie de communication digitale pour mieux recruter Le processus de recrutement des cadres n’a jamais été aussi long A la semaine prochaine...
Comment mesurer la e-réputation de votre entreprise ?

Comment mesurer la e-réputation de votre entreprise ?

Petite piqure de rappel avec cet article car la e-réputation n’est pas vraiment un concept nouveau. Et c’est justement parce qu’elle est maintenant entrée dans les pratiques courantes que certains l’oublient encore ! Pourtant, la e-réputation ne se mesure pas qu’une fois. L’ensemble de ses indicateurs doivent être analysés et pris en compte sur la durée. Ainsi, vous pouvez vous ajuster sur le long terme et gagner des points auprès de vos clients. Dans ce premier article, nous allons donc faire une revue des principaux éléments à analyser. Ce que dit Google de votre e-réputation La première chose à faire quand on se penche sur sa réputation, c’est d’aller faire un tour sur Google. Vous pouvez vérifier plusieurs résultats : Les résultats sur le nom de votre entreprise ; Les résultats sur le nom de vos produits-phares ; Les résultats sur le nom de vos dirigeants. A chaque fois, regardez les trois ou quatre premières pages de résultats, car les internautes ne vont généralement pas plus loin. Posez-vous les bonnes questions. Est-ce qu’une personne trouve facilement des renseignements sur mon entreprise et mes produits lors d’une simple recherche ? Profitez-en aussi pour relever les résultats négatifs sur vos recherches. En produisant par la suite du contenu officiel, vous avez des chances de les faire disparaître des premiers résultats. Ecumez les commentaires des consommateurs et les articles de blogueurs La e-réputation passe beaucoup par les commentaires que les consommateurs ne se privent plus de faire. Que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur les sites de vente en ligne, vous devez absolument tout savoir de ce qui se dit sur vous. Malheureusement, les commentaires...
Page 1 sur 161234510Dernière page »

Login

Lost your password?
Chargement...