Intégration des nouveaux salariés : comment ne pas se rater

Intégration des nouveaux salariés : comment ne pas se rater

  Recruter ne se limite pas à trouver la bonne personne. Encore faut-il convenablement l’accueillir et l’intégrer dans son nouvel environnement. Actes que tant de dirigeants négligent, que tant de DRH oublient ou minimalisent. Pourtant c’est un moment crucial pour l’un (le salarié) comme l’autre (l’entreprise) : il a pour objectif de socialiser le collaborateur à l’organisation dont il fait désormais partie, mais également d’optimiser et de rentabiliser le recrutement effectué. Il est ainsi profitable  de perdre un peu de temps pour faciliter l’intégration longue durée d’un nouveau collaborateur ! Plus vite celui-ci sera  opérationnel et efficient, plus il sera productif, ce qui est au bénéfice de l’entreprise. Plusieurs dimensions sont à prendre en compte au cours de l’intégration, comme nous allons le voir ci-dessous. Préparer son arrivée Ne surtout jamais se laisser embarquer dans l’improvisation en ce qui concerne l’accueil d’un nouveau salarié, quelle que soit la taille de l’entreprise. En d’autres termes, une fois le recrutement confirmé, ne pas proposer d’intégration dés le lendemain mais se donner au moins une semaine, pour : prévoir un bureau (table, chaise), un PC, un téléphone, et sa propre disponibilité ainsi que celle des collègues,  et managers concernés. Avertir le reste de l’équipe Que ce nouveau collaborateur travaille en équipe ou en solo, il fait partie d’un collectif, et sera en interaction avec d’autres salariés. Pensez à adresser un mail ou un courrier à toutes les personnes, (plus ou moins directement) en relation avec ce-tte nouvel-le arrivant-e. Les personnes qui seront en interaction directe, de manière régulière et permanente doivent, elles, être prévenues par oral (en face à face ou réunion). Des rendez-vous de...
4 choses à faire pour le premier jour d’un nouvel employé

4 choses à faire pour le premier jour d’un nouvel employé

Les recruteurs pensent souvent que les informations données à chaque candidat au moment de l’entretien d’embauche suffisent à l’intégrer ensuite dans l’entreprise. Pourtant, il reste beaucoup de choses à faire pour que son premier jour se passe bien. En voici quatre. 1. Expliquez à votre nouvelle recrue comment l’entreprise et son travail créent de la valeur et maintiennent sa compétitivité. 2. Présentez-lui ses clients internes comme externes pour qu’il sache clairement pour qui il travaille. 3. Fixez des objectifs dès le premier jour et assurez-vous que chaque apprentissage soit suivi d’une mise en application concrète. Ainsi, votre nouveau collaborateur s’impliquera dès le début. 4. Donnez les raisons de son embauche à votre nouvel employé pour lui permettre de prendre confiance en lui et de le légitimer à son poste. Lire l’article complet sur journaldunet.com Téléchargez notre ebook du moment : « Comment attirer de nouveaux collaborateurs grâce à Facebook » Les usages de Facebook pour l’entreprise sont légions depuis de nombreuses années, pourtant les entreprises ne savent pas toujours comment s’y prendre pour recruter de nouveaux collaborateurs sur ce réseau social. Notre ebook gratuit « Comment attirer de nouveaux collaborateurs grâce à Facebook », vous offre quelques pistes de...
Vidéo : combattre les stéréotypes au travail

Vidéo : combattre les stéréotypes au travail

Catherine Imhoff-Mongénie, CPO Mid Market Sage Europe explique le combat qu’elle mène quotidiennement pour faire face aux stéréotypes au travail. Elle revient sur ce que sont les préjugés sur le lieu de travail et comment ces préjugés peuvent construire ou déconstruire les carrières professionnelles des hommes et des femmes en s’appuyant sur des expériences concrètes et personnelles. A une semaine de la journée internationale du droit des femmes, une vidéo à regarder. Lire l’article complet sur...
Intégration des nouveaux collaborateurs : qui doit s’en occuper ?

Intégration des nouveaux collaborateurs : qui doit s’en occuper ?

Dans l’entreprise, tous les services s’accordent généralement pour dire que l’intégration d’un nouveau salarié est importante pour qu’il se sente rapidement à l’aise. Pourtant, personne ne sait vraiment qui doit effectuer et suivre cette intégration. Pour l’auteur de cet article, c’est au manager qu’incombe cette tâche. Et ce dès que le contrat est signé, même si la prise de poste ne sera effective que dans quelques semaines ou quelques mois. Il peut par exemple, organiser des déjeuners avec ce nouveau collaborateur pour le tenir au courant de l’actualité de l’entreprise ou lui présenter ses nouveaux collègues. Cependant, les managers voient encore trop souvent les RH comme des « fournisseurs » et ne sont pas eux-mêmes impliqués dans le processus de recrutement. C’est en les impliquant davantage qu’ils pourront mieux investir leur rôle d’intégrateur et ne plus penser que ce sont les RH qui doivent s’en occuper ! Lire l’article complet sur Les Talents...
Le Web 2.0 : une solution crédible d’intégration pour l’emploi des personnes handicapées ?

Le Web 2.0 : une solution crédible d’intégration pour l’emploi des personnes handicapées ?

L’intégration des personnes handicapées dans le monde du travail – entre autres – est une problématique complexe. De nombreuses années de retard conduisent en effet notre paysà se poser des questions auxquelles d’autres, comme la Suède, ont déjà répondu depuis longtemps par des actions concrètes ! Toujours est-il que, depuis la loi française du 11 février 2005 portant sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les entreprises d’au-moins 20 salariés se retrouvent dans l’obligation d’employer 6% de travailleurs handicapés sous peine d’être financièrement pénalisées ! Mais qu’entend t-on réellement par personnes “handicapées” ? Cette obligation, malheureusement plus souvent vécue comme une contrainte que comme une démarche normale, voire une source d’enrichissement notoire, est-elle réellement une solution d’intégration efficace ? Y en a t-il d’autres ? Depuis l’apparition d’un Web statique et informatif en 1995, les champs de possibilités se sont considérablement étendus. Le Web 2.0 s’est imposé en 2004 et est peut-être en train de devenir une solution crédible d’intégration pour l’emploi des personnes handicapées… sous réserve qu’il devienne réellement accessible à tous ! Ne pas confondre handicapés… et handicapés ! Handicap est un mot. Être handicapé est une réalité ! Même si la notion de handicapfait depuis bien longtemps l’objet d’âpres controverses qui ne sont pas encoreéteintes, il semble évident que chaque pathologie a ses propres spécificités et que l’utilisation du terme “handicapé” a souvent bon dos ! Nul n’est à l’abri d’un handicap particulièrement lourd empêchant tout type d’activité professionnelle. Mais, heureusement,cela ne représente pas la majorité des cas. D’autres, touchés par un handicapmoins “handicapant”, affichent une volonté légitime...

Login

Lost your password?
Chargement...