Les logiciels de gestion du capital humain (appelés aussi HCM – Human Capital Management – dans le monde anglo-saxon) sont devenus le must-have des DRH à l’heure de la digitalisation des ressources humaines.

Ces logiciels complexes et complets, regroupent tout ce qui va du recrutement à la gestion des performances et des talents, à la formation et au développement de carrière,  jusqu’à la paye.logiciels de gestion du capital humain

Un marché en forte croissance

Le marché de ces logiciels HCM a émergé il y a environ 2 ans et se montre l’un des plus dynamiques sur le marché des logiciels. Les dépenses dans ces systèmes complexes de gestion des RH devraient augmenter de près de 22% sur 2013, pour atteindre près de 4 milliards de dollars. Cette croissance et leur efficacité réelle annoncent l’obsolescence de la plupart des systèmes RH actuellement en place.

Des applications aux services de la performance RH

 

Les logiciels HCM ont quatre grands objectifs :

  • La gestion des salariés) (dans sa globalité, où qu’ils soient,
  • L’optimisation des process RH,
  • L’amélioration de la satisfaction des employés tout en augmentant leur productivité, et
  • La diminution des coûts.

 

C’est la conjonction de toutes ces applications, qui s’appuient sur les nouvelles compétences attendues des responsables RH (voir notre article : Professionnels des ressources humaines et monde digital : les défis) qui en font des outils extrêmement performants !

 

En effet, du fait de l’accélération des échanges et de l’évolution technologique, les entreprises vont avoir besoin de gérer au mieux leurs talents pour faire face à un besoin accru de compétences pointues. Pour y répondre, les services RH doivent faire preuve à la fois d’agilité managériale, de gestion pointue de développement des carrières, de programmes de mobilité des talents, de développement du leadership et de motivation des forces de travail. Ces outils sont parfaitement adaptés à cette nouvelle donne.

Ainsi, alors que les systèmes classiques de gestion des RH sont là pour accompagner les services RH dans l’organisation de la main d’œuvre, la planification et la paye, ces logiciels de gestion du capital humain permettent aussi aux managers d’être impliqués et, par exemple, de fixer  des objectifs spécifiques à chacun de leur collaborateurs, pour qu’ils contribuent individuellement, à la juste mesure de leurs compétences et directement, aux objectifs stratégiques de l’entreprise : lancer un nouveau produit, ouvrir des filiales, ou conquérir de nouveaux marchés.

Une bonne gestion des talents est gage de performance

L’atteinte des objectifs d’une entreprise et le succès dépendent de la qualité des salariés de l’organisation. En effet, une très bonne gestion des talents est en soi synonyme de performance. Les sociétés qui ont une gestion des talents supérieure à la moyenne génèrent 26% de CA de plus par salariés, selon une étude menée par Deloitte.

Ce qui explique qu’un large nombre d’entreprise adopte les systèmes de Gestion du Capital Humain, et les outils tels que les réseaux sociaux, pour recruter et retenir leurs meilleurs salariés.

 

De même,  les applications « recrutement » permettent à l’employeur d’identifier les candidats internes ou externes les plus adaptés pour un poste mais aussi les plus à même de s’intégrer dans l’entreprise et d’en appliquer les process, leur évitant le recours à des agences de recrutement ou à des chasseurs de tête.

 

Gardons nous de tout optimisme cependant : aucun de ces systèmes de gestion du capital humain ne permettra de créer des talents. Ces outils, tous performants qu’ils soient, ne servent qu’en appui d’une organisation RH pensée et stratégique.

 

Login

Lost your password?
Chargement...