ban2

Trois étapes pour mettre en place un projet d’intrapreneuriat

Favoriser l’innovation en permettant à n’importe quel salarié d’entreprendre et de développer son projet au sein de l’entreprise, nous vous avions déjà présenté l’intrapreneuriat dans un précédent article.

Concrètement, comment cela se passe et quelles sont les étapes à prendre en compte pour développer un projet d’intrapreneuriat solide ?

étapes intrapreneuriat

Un projet aux buts multiples mais toujours lié à l’intrapreneur

Possédant des qualités d’autonomie et de créativité indéniable, l’intrapreneur est évidemment inséparable de son projet : c’est lui qui en aura eu l’idée et qui le portera jusqu’à son terme. Il est donc absolument nécessaire que le collaborateur s’engage et ait une motivation suffisante.

Les buts des projets d’intrapreneuriat peuvent être de plusieurs natures :

  • Développer une activité complémentaire directement en lien avec le secteur de métier de l’entreprise
  • Créer de la valeur pour l’entreprise ou ses collaborateurs (on peut penser par exemple à la création d’une crèche d’entreprise).
  • Réaliser un projet en lien avec les valeurs de l’entreprise et des collaborateurs comme des missions de formation ou d’aide sociale. On parle alors d’intrapreneuriat social.

Trois étapes pour réussir son projet d’intrapreneuriat

Selon Dorothée Van der Cruyssen, intrapreneur au sein du groupe Bolloré, il y a trois étapes à respecter pour voir aboutir un projet d’intrapreneuriat.

La première, c’est de mûrir son projet avant de le proposer à sa direction. Il ne s’agit pas de proposer juste une idée en attendant que l’entreprise mette en œuvre les moyens pour vous aider à le réaliser mais bien de concevoir un projet viable de A à Z. Vos managers pourront alors vous laisser du temps pour vous y consacrer pleinement et vous supporter si besoin.

La deuxième étape, une fois le projet construit, c’est évidemment d’obtenir l’autorisation de vos supérieurs. Préparez bien cette étape pour montrer que votre engagement est professionnel et que vous avez pensé à tous les aspects du projet et aux ressources dont vous allez avoir besoin pour le mener à terme. Faites comme s’il s’agissait de vendre un vrai projet entrepreneurial à des investisseurs pour donner envie à votre entreprise d’investir sur vous.

Enfin, mener un projet seul est souvent une tâche harassante. Aussi, la troisième étape consiste à obtenir l’adhésion des autres collaborateurs à votre projet et pourquoi pas, à vous créer une équipe motivé par votre idée ?

 

ebook-facebookTéléchargez notre ebook du moment : « Comment attirer de nouveaux collaborateurs grâce à Facebook »

Les usages de Facebook pour l’entreprise sont légions depuis de nombreuses années, pourtant les entreprises ne savent pas toujours comment s’y prendre pour recruter de nouveaux collaborateurs sur ce réseau social. Notre ebook gratuit « Comment attirer de nouveaux collaborateurs grâce à Facebook », vous offre quelques pistes de réflexion.

Recrutement : à la recherche de l’équipe parfaite

Pour être performante, une équipe de travail doit posséder les bonnes compétences mais également des personnalités qui fonctionnent bien ensemble. Le challenge pour le recrutement ? Former une équipe qui marche ou recruter une personne qui s’intégrera parfaitement dans un groupe déjà constitué.

Pour cela, il est nécessaire de recruter des personnes ayant des compétences nouvelles, c’est-à-dire qui soient à jour dans leur domaine de compétences mais qui connaissent également les bases des nouvelles compétences de l’entreprise, le numérique par exemple. Ces personnes apporteront sans doute avec elles de nouvelles façons de travailler ce qui peut être une très bonne chose pour une équipe et son manager.

Ensuite, vous devez recruter des personnes qui sont capables de s’adapter facilement et qui font évoluer régulièrement leurs compétences. Mieux : des personnes capables de partager ce qu’elles savent faire !

Enfin, vous devez être sûr que le manager de votre équipe saura faciliter les collaborations en mettant en place une bonne méthodologie de travail et/ou des outils collaboratifs adaptés.

Si vous avez rempli ces critères, vous devriez former des équipes qui savent travailler ensemble mais également chercher de nouvelles solutions pour mieux travailler !

recrutement équipe

Lire l’article complet sur qapa.fr

Infographie : 9 bonnes raisons de passer au coworking

Pendant un an, quatre grandes entreprises parisiennes ont permis à 108 de leurs salariés de travailler en coworking pour en mesurer l’effet. Le but ? Permettre aux salariés de se rendre dans des espaces de travail tiers à proximité de leurs résidence pour minimiser les temps de trajet.

Et les résultats sont sans appel : 70% des salariés qui ont testé ce mode de fonctionnement se sont trouvés plus efficaces, avec des temps de transport diminués pour 64% d’entre eux. Sur les 108 personnes qui ont réalisé cette expérience, 85% souhaitent la continuer et 98% d’entre eux recommanderaient à leurs collègue de tester le coworking.

Enfin, et c’est souvent une crainte pour les directions et les RH : 100% des salariés disent que leur relation avec leur manager n’a pas changé durant l’expérience.

Coworking infographie

Lire l’article complet

Veille RH : semaine du 14 au 18 septembre

veille RH professionnelle recrutementChaque semaine, retrouvez dans cette rubrique notre veille RH : les articles les plus marquants dans le domaine des RH et du recrutement. 

La veille côté fonction RH

Télétravail : où en sont les entreprises françaises ? 

L’entreprise sans manager, une utopie ? 

Comment les RH peuvent renforcer leur influence et jouer un rôle encore plus stratégique ?

La franchise : un mode de collaboration entre les entreprises

Transformation digitale : comment les RH peuvent aider l’entreprise  

 

La veille RH côté recrutement

Révolution RH : le retour de la revanche des robots

Entrepreneur : 5 conseils pour votre premier recrutement

Le rôle de l’intelligence émotionnelle dans le recrutement

 

A la semaine prochaine ! 

 

ebook-facebookTéléchargez notre ebook du moment : « Comment attirer de nouveaux collaborateurs grâce à Facebook »

Les usages de Facebook pour l’entreprise sont légions depuis de nombreuses années, pourtant les entreprises ne savent pas toujours comment s’y prendre pour recruter de nouveaux collaborateurs sur ce réseau social. Notre ebook gratuit « Comment attirer de nouveaux collaborateurs grâce à Facebook », vous offre quelques pistes de réflexion.

Entrepreneur : 5 conseils pour votre premier recrutement

Si votre business marche bien, vous ne pourrez sans doute pas rester seul indéfiniment ! Se pose alors la question du recrutement d’un employé ou d’un partenaire. Etre entrepreneur, ce n’est pas être recruteur ! Aussi, voici quelques conseils pour vous aider à construire votre entreprise à plusieurs.

1. N’hésitez pas à vous fier à votre intuition pour départager deux candidats qui ont des parcours et des expériences semblables.

2. Les compétences sont plus faciles à acquérir que les traits de caractère. Si une personne a les compétences mais un caractère qui ne vous convient pas, privilégiez quelqu’un qui a un caractère complémentaire au vôtre, même s’il ne possède pas (encore) toutes les compétences !

3. Faites attention à la culture générale de vos candidats : elle traduit leur ouverture sur le monde et leurs capacités d’apprentissage.

4. Ne faites pas le recrutement seule. Vous pouvez vous faire aider d’autres entrepreneurs par exemple, ou de professionnels RH.

5. Si vous vous êtes trompé, n’hésitez pas à quitter la personne que vous aviez choisi au terme de sa période d’essai. Ce n’est jamais facile, mais vous devez aussi penser à l’intérêt de votre entreprise.

entrepreneur recrutement

Lire l’article complet sur lesechos.fr

 

ebook-facebookTéléchargez notre ebook du moment : « Comment attirer de nouveaux collaborateurs grâce à Facebook »

Les usages de Facebook pour l’entreprise sont légions depuis de nombreuses années, pourtant les entreprises ne savent pas toujours comment s’y prendre pour recruter de nouveaux collaborateurs sur ce réseau social. Notre ebook gratuit « Comment attirer de nouveaux collaborateurs grâce à Facebook », vous offre quelques pistes de réflexion.

La franchise : un mode de collaboration entre entreprises

 

Il existe de nombreuses définitions de la franchise (par exemple dans les assurances ou les relations humaines) mais celle qui nous intéresse aujourd’hui concerne un mode de collaboration entre entreprises.

développement en franchise

Une stratégie de développement

La franchise répond ainsi à la stratégie d’une entreprise visant  à développer un réseau de partenaires autour de son concept commercial. Elle lui permet d’entreprendre plus rapidement en optimisant ses chances de succès, en appuyant son développement commercial sur un réseau de créateurs d’entreprise qui connaissent leur marché local.

Plus précisément, selon le code de déontologie de Bruxelles, «un réseau de franchise est un système de commercialisation de produits, de services, ou de technologies fondé sur une collaboration étroite et continue entre des entreprises juridiquement et financièrement distinctes : le franchiseur et le franchisé ».

Ce qu’il faut comprendre de cette définition ?

Le franchiseur (que l’on appelle aussi tête de réseau) doit fournir à ses franchisés :

  • une marque connue (si possible) que l’on appelle aussi une enseigne,
  • un savoir-faire réel,
  • des droits de propriété intellectuelle
  • et une assistance (commerciale, de communication, par le biais de logiciels spécifiques, la recherche de financement etc …)

En contrepartie de ces obligations, le franchisé doit respecter les règles du réseau de franchise et payer un droit d’entrée et des redevances de franchise au franchiseur.

Les entreprises qui entrent en collaboration sont bien indépendantes juridiquement et financièrement, et contractualisent leur relation.

Les modalités de la franchise

Elles sont régies par la loi Doubin, du 31 décembre 1989, qui, oblige le franchiseur à remettre un Document d’Information Pré Contractuel au moins 20 jours avant la signature du contrat, et impose des rubriques en terme contractuels.

Cet encadrement juridique n’empêche pas que tous ces documents doivent être lus et relus à la fois par  le futur franchisé, mais aussi par un partenaire : avocat ou expert comptable.

De même que le contrat, qui doit être attentivement étudié, en particulier pour ses clauses telles que celles de non concurrence, approvisionnement exclusif, etc..

La franchise, pour tous ?

Oui et non.

En effet ! A priori, créer son entreprise en franchise est moins risqué que de le faire en solo, tout en gardant un statut indépendant : pas d’isolement,  des outils déjà créés, un accompagnement, et un business plan déjà validé. Des études américaines montrent même que dans certains réseaux pris individuellement, le taux de réussite des franchisés est très supérieur aux taux de réussite des entrepreneurs intervenant sur le même secteur d’activité mais ne faisant partie d’aucun réseau. Le créateur en franchise ne devra ainsi pas s’affranchir de se renseigner sur l’enseigne qu’il veut rejoindre : ancienneté, rentabilité, degré de satisfaction des autres franchisés etc…

Et il ne faudra pas sous-estimer les autres qualités dont tout candidat à la franchise doit pouvoir se targuer :

  • l’envie d’entreprendre,
  • le sens du commerce et de la négociation,
  • une capacité d’adaptation et d’adoption d’une culture d’entreprise différente  de la sienne,
  • les compétences de gestion : d’une entreprise classique, mais en lien avec une autre entreprise, le franchiseur.

222

Auto-évaluez votre marque employeur

Etes-vous au point sur la marque employeur de votre entreprise ?

C'est parti !

Notre test gratuit

« Où en êtes-vous de votre marque employeur ? »

Attirer et retenir des talents -ces personnalités et compétences dont vous avez besoin pour continuer de faire croître votre entreprise- mais aussi améliorer l’image de marque de votre entreprise : voilà de bonnes raisons de développer votre marque employeur. Au travers de ce test, nous vous proposons de faire le point sur 6 domaines :

  • Notoriété,
  • Perspective de carrières, rémunération et suivi des talents
  • Information/communication RH,
  • Process RH et recrutement,
  • Valeurs/Mission/différenciation
  • Management,

Vous saurez sur lesquels de ces six domaines vous appuyer (ou travailler ou qu’il vous reste à améliorer) pour renvoyer à tous vos publics, qu’ils soient clients ou candidats ou même fournisseurs, une image positive, forte et en cohérence avec ses valeurs.

Notre offre à destination des RH

Que vous soyez consultant, DRH ou même PME, nous vous conseillons et vous accompagnons pour adopter les nouvelles tendances RH

En savoir plus

Ce que Révolution RH peut vous apporter

Création de contenus

Forts de nombreuses années d’expertise dans ce domaine nous vous proposons la création de contenus sur les thématiques RH

En savoir plus

Marque employeur

Nous vous accompagnons dans la mise en place d’une stratégie de marque employeur pour votre entreprise.

En savoir plus

Community management RH

Nous animons des réseaux sociaux en votre nom propre ou pour votre entreprise.

En savoir plus


  • Rédaction de contenus 90%
  • Marque employeur 70%
  • Community management RH 80%

Notre process

Entrons en contact

Nous prenons un premier contact avec vous pour connaître votre entreprise et définir au mieux votre besoin.

k

Nous déployons votre stratégie

Rédaction de contenus RH, développement de votre marque employeur, animation de vos réseaux sociaux professionnels, nous mettons en place la stratégie de croissance définie ensemble.

Analyse et enseignements

Nous analysons le ROI de vos campagnes et adaptons au besoin nos actions.

Envie d'en savoir plus ?

Pour discuter de votre entreprise et de vos besoins, n’hésitez pas à nous écrire !

Contactez-nous

Login

Lost your password?
Chargement...